« Mieux ce serait vraiment indécent. » Nous aimerions tellement que cette petite phrase lâchée par un participant du 24 heures soit la conclusion donnée à cette belle édition de l’Ultra Boucle de la Sarra par l’ensemble des participants (déguster un croissant encore chaud, confortablement installé, y était sans doute pour beaucoup). Des mois de boulot sont nécessaires en amont pour préparer toutes les pièces de ce gigantesque puzzle évènementiel et assembler le tout le jour J, en live, sans faillir, vous donne à coup sûr quelques sueurs froides. Mais le ciment de l’épreuve, cette alchimie qui fait que l’évènement fonctionne au final c’est avant tout le fruit d’une équipe de bénévoles formidables, de prestataires à la hauteur de nos attentes et de partenaires qui nous soutiennent sans réserve. La boucle leur doit tout. Nous vous devons tout.

Météo France nous avait prédit un weekend apocalyptique : pluie, pluie et pluie. Nous imaginions déjà la Piste de la Sarra transformée en un gigantesque toboggan de boue glissante à souhait, un Mud Day version XXL à la mesure du site, les crampons obligatoires, la descente en rappel de la piste, nos bénévoles versions chats mouillés et les litres de vin chaud de notre chef cuistot pour réchauffer tout ce petit monde. Au final, les dieux luriens ont été cléments, le ciel ne nous est pas tombé sur la tête (ou si peu) et les nuages noirs qui nous encerclaient ont épargné notre village gaulois.

La Hall of Fame de la boucle évoluera très peu cette année mais les performances réalisées n’en sont pas moins époustouflantes et que d’émotions à l’arrivée et sur les podiums ! J’ai eu l’occasion personnellement de faire une boucle avec Arnaud BREMONT pendant le 6 heures en participant au challenge des bénévoles, à son rythme, une m’aura suffi, nous ne sommes décidément pas égaux face à l’effort ! Vous avez tout notre respect !

Panoramas somptueux sur la Ville, départ explosif en côte pour le 6 heures, virages relevés et doubles bosses pour le 12 heures, descente à la lumière féérique des flambeaux pour le 24 heures, tapis rouge digne du festival cannois, magie de la montée Nicolas de Lange illuminée par plus de 600 lumignons, traversée de l’esplanade noyée sous la lumière des projos, des lasers et du gros son, écran géant et suivi live de l’épreuve : autant d’éléments classiques ou en passe de l’être qui font la force de l’épreuve et participent à son ambiance festive. La boucle évolue d’année en année pour vous et avec vous. Nous vous ferons parvenir très bientôt un sondage pour que vous puissiez vous exprimer. Merci d’avance pour vos retours.

Un énorme merci à tous les participants, bénévoles, partenaires et prestataires de la Boucle. Nous vous donnons rendez-vous en mai 2020 pour la huitième édition.

A très bientôt sur la boucle,

Lyon Ultra Run

Les résultats sur Terre de Runners.

Les résultats détaillées du live.

Share This