Sylvie Cartoux on the boucleOrganiser une course officielle n’est pas de tout repos. Tout au long de l’année, nous pensons ultra boucle, nous mangeons ultra boucle, nous rêvons ultra boucle. Allez, j’abuse un peu, nous pensons également à la 180, au TALC et au futur LUT by Night que nous organisons ! Un travail dans l’ombre, passionnant, addictif et particulièrement chronophage. Votre satisfaction est notre source de motivation et la plus belle des récompenses.

Vous êtes nombreux à nous renouveler votre confiance pour cette seconde édition et nous vous en remercions. Martine VOLAY et Florian RACINET nous font l’honneur de revenir sur la boucle pour remettre leur titre 2013 en jeu.

Cette année, nous avons la fierté d’accueillir une autre grande championne en la personne de Sylvie CARTOUX. Sylvie, c’est notamment une victoire à Millau en 8h45’44″ avec une 15ème place au scratch. Un chrono qui m’interpelle tout particulièrement. Si à l’évocation des 100 km de Millau, je pense immanquablement aux tartines de Roquefort proposées aux ravitos (une vraie tuerie), mes cuisses se souviennent surtout de la côte de Tiergues. Sacré performance. Cette victoire lui a d’ailleurs ouvert les portes de l’Equipe de France.

Le blog de Sylvie Cartoux : Sylvie Sport et Foi.

Sylvie a bien voulu répondre à quelques questions sur sa prochaine participation à l’ULTRA BOUCLE.

PEUX-TU NOUS DIRE QUI EST SYLVIE CARTOUX EN QUELQUES MOTS ?

« Sylvie est une simple femme qui aime courir sans se prendre la tête, elle ne lutte contre personne, mais essaye comme elle peut, avec la forme du jour, de battre ses records. En recherche de bien être afin d’être alignée avec son état vibratoire, elle réoriente constamment sa vie pour que sa personne physique et non physique soit UN. Mère de famille, femme qui travaille à l’extérieur, elle porte plusieurs casquettes comme de nombreuses femmes. »

POURQUOI L’ULTRA BOUCLE ?

« Alors là ! Un peu mystérieux, j’ai abandonné à Seregno 100 km le 30 mars au 62e kil en 5h05 de course avec de nombreux arrêts, car les problèmes mensuels de femme ont pris de l’avance, hi!!!! J’ai fait une bonne prépa et je décide de m’amuser dans le bien être, en fait je cherchais un 6 heures et hop direction l’ultra boucle sans voir ce qui m’attendait. 🙂
Un peu lasse de surveiller mon Garmin, et envie de me faire plaisir sans que personne n’attende rien. »

COMMENT VAS-TU ABORDER CETTE EPREUVE ?

« Bouh ! Je ne sais pas du tout en vérité, je pense partir doucement puisque si j’ai bien compris il y a de nombreuses marches à gravir, je n’ai pas l’habitude de marcher et pourtant je ne pourrai pas courir. 🙂
Franchement je vais improviser sans me prendre la tête. »

Sylvie Cartoux on the boucle

ET LE CHALLENGE TERRE DE RUNNING DU MEILLEUR TOUR ?

« Ah ? Euh ! Il me reste un peu de VMA, mais ma PMA est bien basse, lol, alors que dire ne pas compter sur moi surtout. J’aimerais franchir de nouveau le cap de courir pour le plaisir. »

QUELS SONT TES PROJETS POUR 2014 ?

« Après ce 100 bornes, je me suis dit j’ai travaillé dur aux entraînements, cela me plait certes, mais il y a toujours un prix à payer. J’ai commencé en Janvier la prépa, j’ai couru au froid, dans le vent le dimanche matin etc… Ce sont des contraintes qui me pèsent de plus en plus. Donc je voulais me mettre au 10 bornes, semi et maxi marathon, mais j’ai trouvé votre épreuve et paf !
Le chien c’est reparti.

Je n’aime pas ou plus les grandes compèt du genre UTMB que j’ai fait pourtant et tout ce tralala et business. Mais je respecte le choix de chacun maintenant à 44 ans je choisis les courses auxquelles je veux vraiment participer. »

Merci Sylvie. Nous te souhaitons de prendre beaucoup de plaisir sur la boucle.
A très bientôt.

Share This